aller au menu aller au contenu

Coelioscopie13

Morpho La Casamance
1 2

Les différentes techniques

1 - L'anneau gastrique ou gastroplastie ajustable

Cette procédure consiste en la mise en place par coelioscopie, d’un anneau autour de la partie très haute de l’estomac. Cet anneau est relié par un tuyau ou cathéter à un petit boîtier placé sous la peau. Ce boîtier permet ce que l’on appelle le resserrage de l’anneau. Une petite piqûre à son niveau permet d’y injecter un liquide particulier (du Iopamiron) qui remplira alors progressivement l’anneau. Celui-ci en effet est conçu comme une roue avec à l’intérieur une chambre à air et donc l’arrivée de liquide dans cette chambre à air, réduira la quantité d’aliments pouvant passer dans l’estomac. Le serrage sera effectué progressivement en fonction de votre perte de poids et il faut bien garder à l’esprit que moins on resserre l’anneau mieux c’est pour celui-ci et donc pour vous. L’anneau est recommandé chez les patients mangeant trop, mais reste contre-indiqué chez les boulimiques, les grignoteurs ou amateurs excessifs de sucreries, sodas …De même les patients ayant un IMC supérieurs à 50 ne sont pas les candidats idéals pour cette procédure. L’anneau enfin ne fait pas vomir ; c’est un non respect des consignes données qui expliquent les vomissements. Dernière chose un suivi régulier est obligatoire pour éviter tout incident et assurer le succès de la procédure.

Régime Post-Gastroplastie (PDF - 157ko)

 

2 - La sleeve gastrectomy

 La sleeve consiste en la transformation de l’estomac en un tube étroit (forme de club de golf) par réduction définitive du volume de l’estomac. 70 à 75% de celui-ci est donc enlevé et ce par coelioscopie toujours. Il n’y a donc pas de retour en arrière possible après cette opération. Le « nouvel » estomac est donc un tube qui prolonge le tube œsophage et qui précède le tube duodénum (début du petit intestin). La conséquence est que l’on mange beaucoup moins et donc que l’on perd du poids. Beaucoup de patients signalent également une diminution de la sensation de faim après cette opération (effet hormonal par diminution du taux de Grheline). Un suivi régulier est lui aussi capital pour assurer le succès de l’opération et éviter tout risque carentiel pouvant être grave. Les gros mangeurs et ceux ne souhaitant pas de corps étranger peuvent opter pour cette procédure. Certains IMC supérieurs à 50 pourraient également avoir un résultat insuffisant à long terme.

Régime Post-Sleeve (PDF 150ko)

 

3 - Le by pass gastrique

Cette opération plus lourde chirurgicalement et plus à risque a été detronée par la sleeve aux US. Elle consiste en la fermeture de la partie très haute de l’estomac et en la confection à ce niveau d’une déviation des aliments par l’intermédiaire d’un long morceau de petit intestin branché à ce niveau et rebranché à distance sur le circuit intestinal normal. A l’effet réduction du volume du nouvel estomac, s’ajoute donc une procédure de malabsorption des aliments qui shuntent estomac restant et une partie du petit intestin. Il en résulte un amaigrissement important, mais une prise quotidienne de compléments nutritionnels et vitaminiques devient obligatoire à vie. Le régime alimentaire recommandé est le même que celui des sleeves les premières semaines. Il peut ensuite être élargi. Cette technique est davantage recommandée chez les sweets eaters (amateurs de sucreries).

Régime Post Bypass (PDF 8ko)